Depuis le 19 mars, le volcan islandais Fagradalsfjall fait parler de lui dans le monde entier. En effet, une fois n’est pas coutume, il y a une éruption volcanique en Islande. Mais ce qui fait l’attraction c’est que ce volcan attire locaux et touristes venus du monde entier.

Fagradalsfjall, un volcan qui attire les visiteurs

Alors que la France est confinée pour la troisième fois, si on veut se rendre en Islande pour admirer les coulées de lave, ce n’est pas une mission impossible. Il suffit de présenter un test PCR négatif à l’embarquement, puis d’en refaire un à l’arrivée et un autre 5 jours plus tard. Entre temps vous ne devez pas quitter votre chambre d’hôtel, mais ensuite la liberté est à vous.

Vous pouvez donc vous rendre depuis Reykjavik à 40 kilomètres plus au sud pour aller au pied du volcan Fagradalsfjall.

Ces derniers jours il a même neigé sur ce petit bout de terre entouré par la glace et le feu. Les images sont impressionnantes de beauté et ces conditions climatiques n’effraient en rien les touristes. Les scientifiques, tout comme les photographes sont également sur place pour profiter du spectacle. Au final plusieurs milliers de personnes se pressent sur les pentes du mont Fagradalsfjall en éruption.

Après l’ouverture de deux failles supplémentaire, certains ont même décidé de revenir pour admirer ce nouveau spectacle de lave se déversant toujours plus loin. Certains font des shooting photos pour mettre en valeur des produits ou font griller des saucisses tandis que d’autres filment en drône cette merveille de la nature.

Comment aller admirer l’éruption du volcan Fagradalsfjall ?


Depuis Reykjavik prenez la direction de la péninsule de Reykjanes, sur la route numéro 41. Il vous faudra ensuite marcher 1h30 environ depuis une route proche du volcan, aux alentours du Blue Lagoon.

N’oubliez pas votre appareil photo, le spectacle promet d’être sensationnel encore pendant quelques jours, semaines ou mois !

On a adoré faire des randonnées en Islande et on vous donne plein d’infos et de topos gratuits sur le site.

Crédit photo : Ása Steinarsdóttir sur Unsplash

Previous articleLa nouvelle technologie Odlo pour le running : Chill-Tec
Next articleEQ une marque écoresponsable qui prend soin de votre peau
Passionnée de randonnées et de voyages, je suis une amoureuse inconditionnelle de terres sauvages. Aubrac, Alpes, Islande ou Jordanie, impossible de tout voir en une fois. La solution ? Y retourner !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here