Evènements

Les photos de la 10ème édition de l’Altitoy Ternua 2017

Les 25 et 26 février 2017, nous étions à Luz-Saint-Sauveur pour prendre des photos sur la 10ème édition de la compétition de ski-alpinisme de l’Altitoy Ternua. C’est une compétition qui a lieu tous les ans sur deux jours sur les stations de ski de Barèges et de Luz Ardiden.

On se retrouve à Lourdes

Claire m’a rejoint par covoiturage à Lourdes et nous avons ensuite rejoint le village de Luz-Saint-Sauveur quelques dizaines de kilomètres plus loin. Pour venir à Lourdes, elle a utilisé le site internet GoEuro.fr qui permet de comparer des offres de transports, en train, en avion, en bus ou en covoiturage. Elle a opté cette fois ci pour le covoiturage car c’était plus simple pour elle, mais le bus aurait aussi été une bonne solution.

Comme j’arrivais de Bordeaux par l’autoroute, le plus pratique était de se retrouver à Lourdes aux portes des Pyrénées avant de rejoindre Luz.

Nous étions en pleine période des vacances scolaires donc il y avait beaucoup de monde. Et comme la compétition démarre sur les pistes, le départ est en général donné très tôt alors que le jour se lève à peine, ce qui permet de profiter des premières lueurs du jour quand la météo est sympa.

On se souvient encore de l’édition 2016 et de ses conditions difficile avec des chutes de neige tout au long du week-end qui avait mis les organismes et le matériel à rude épreuve. Prendre des photos avec les doigts gelés et des flocons qui tombent sans arrêt sur l’appareil photo et l’objectif, ce n’est pas facile.

Une météo au beau fixe

Cette année, la météo aura été parfaite. Deux jours de grand beau temps avec des températures très douces pour la saison pour cette 10ème édition de l’Altitoy Ternua. Comme ont était deux à prendre des photos, on a pu se répartir les postes d’observation. Claire a fait les départs et moi j’étais placé un peu plus haut pour attendre le passage des compétiteurs.

Le premier jour, je me suis posté à quelques centaines de mètres du départ au dessus du parking de Tournaboup sur la station de ski de Barèges/Tourmalet. Les participants allaient tous passer devant moi pour monter au lac Dets Coubous et ensuite faire une grande boucle pour revenir au même endroit. Après le passage des athlètes, j’ai profité de la durée de la boucle pour monter plus haut et me placer sur un point de passage à la descente. Un endroit très sympa qui fait un plateau et qui m’a permis de voir passer un bon nombre de skieurs à la descente.

Cette compétition se déroule sur deux jours avec deux épreuves par équipe de deux. Les binômes doivent toujours être ensemble et sont contrôlés à divers points de passage. Les boucles des deux jours alternent les montées et les descentes sur une vingtaine de kilomètres pour le parcours le plus long. Autant dire qu’il faut être en excellent condition physique pour terminer les deux épreuves.

Un tour en hélicoptère lors de la seconde épreuve

Le dimanche, avait lieu l’épreuve sur la station de ski de Luz-Ardiden. C’est ici que j’ai appris à skier quand j’étais tout jeune et c’est donc avec plaisir que j’ai pu survoler la station dans l’hélicoptère qui m’a amené juste à côté de la cabane de Lagües à 2031 mètres d’altitude (juste à côté du lac de Lagües). On avait environ une heure pour prendre des photos sur ce point de passage avant que l’hélico revienne nous chercher pour nous ramener sur le parking.

Un très bon moment qui m’a permis de survoler les équipes lors de leur passage d’un col très raide avec les skis sur le dos. Avec le soleil qui se levait, le panorama était vraiment superbe. Une très bonne expérience.

Une arrivée sur la station de Luz Ardiden

L’hélicoptère nous a redescendu sur le parking de la station et nous avons rejoint le point d’arrivée sur la zone des débutants. Une grosse partie des participants étaient déjà arrivés et discutaient tous ensemble en mangeant un morceau sur les stands tenus par les bénévoles qui organisent la course.

Tout s’est très bien passé durant les deux jours avec une organisation au top et des bénévoles qui se démènent pour que les athlètes puissent courir dans les meilleures conditions possibles. A noter que cette année, la course ne faisait pas partie de la coupe du monde. C’est uniquement une année sur deux, donc l’année prochaine vous pourrez voir les meilleurs mondiaux si vous venez.

L’an dernier on avait pu voir Kilian Jornet qui fait équipe avec le français Mathéo Jacquemoud. Ils avaient gagnés la seconde étape et le général devant les italiens.

En espérant que l’année prochaine les champions seront au rendez-vous et que les conditions météo seront aussi excellentes que cette année.

Les photos des deux jours

Voici une sélection de quelques photos prises lors de ces deux jours d’épreuve. Le reste des photos sera disponible sur mon compte Flickr très prochainement.

Jour 1 : Boucle depuis Barèges

Jour 2 : Boucle depuis Luz Ardiden

Similar Posts:

Xavier Argeles

Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J’ai fais le GR 20 en 2006 et le trek du Laugavergur en Islande en 2015. Administrateur de randozone, j’essaye de partager cette passion avec vous.

http://www.randozone.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *