Actualités des marques Featured

Surround, la nouvelle technologie de GoreTex pour les chaussures de randonnée

Ce week-end, j’ai participé au salon IMS à Brixen en Italie. L’IMS c’est le salon international de la montagne qui se déroule chaque année dans le massif des Dolomites. J’étais invité par GoreTex qui m’a proposé de venir tester le GoreTex Surround qui équipe certaines chaussures de randonnée depuis quelques mois. Trois autres responsables de sites web français étaient aussi invités : Cyril de Kairn, Paul de Test Matériel Outdoor et Nicolas de Raid Rando Trail.

kims

Présentation de la technologie Surround de GoreTex

Le jour de notre arrivée, nous avons suivi une présentation de la technologie Surround mise au point par GoreTex pour fabriquer des chaussures de randonnée très respirantes et étanches en même temps. Je l’ai déjà dis dans certains de mes tests de chaussures, le GoreTex est très intéressant pour la protection contre l’eau et l’humidité mais souvent on a les pieds qui chauffent pas mal dans ce genre de chaussures. GoreTex pense avoir trouvé une solution pour que vos pieds restent au sec et que vous puissiez continuer à mettre vos pieds dans l’eau quand il faut traverser des rivières ou quand vous marchez dans la neige. A nous de vérifier sur le terrain que cette technologie Surround répond bien aux exigences des randonneurs.

conference

Et quand on parle de terrain de test, je dois avouer que cet endroit des Dolomites est vraiment superbe. On est pas au cœur du massif mais déjà le paysage est superbe quand on arrive à Brixen. La ville en elle même mérite une visite car elle est vraiment charmante.

Le jour de notre arrivée, nous avons eu droit à une conférence pour nous présenter la technologie Surround et nous montrer les avantages par rapport au GoreTex classique qui équipe nos chaussures pour le moment. On nous a notamment montré comment sont testées les chaussures équipées de cette technologie. Sur le papier, le système a l’air au point avec une très bonne évacuation de la transpiration et une étanchéité à toute épreuve. Mais bon, on sait bien qu’entre le papier et le terrain il y a souvent un monde d’écart. Qu’en est il cette fois ci avec cette technologie qui pourrait résoudre de mes pieds qui chauffent énormément quand je porte des chaussures en GoreTex lors de mes randonnées pédestres.

technologie-surround

Ensuite, on choisit nos chaussures qui vont nous servir le lendemain pour tester le Surround. Il y a des Meindl qui viennent tout juste de sortir (ou qui ne sont même pas sur le marché, je ne me souviens pas) mais finalement c’est vers un modèle Mammut que je me dirige car il me faut une taille assez petite qui n’était plus disponible en Meindl. Ca tombe très bien car je trouve le design des chaussures Mammut bien plus réussi et même vraiment très sympa. Il y avait aussi du La Sportiva mais je n’ai pas pu en essayer.

mammut-goretex-surround

Le Surround est étanche

La doublure spéciale conçue par GoreTex permet à la chaussure d’être imperméable. Des tests poussés sont réalisés sur les chaussures afin de vérifier la protection contre l’eau. Vous pourrez ainsi marcher dans l’herbe mouillée ou traverser des ruisseaux sans avoir peur que l’eau ne traverse la chaussure (à vous d’éviter qu’elle ne rentre par la cheville, GoreTex ne peux pas non plus tout faire à votre place…).

goretex surround etanche

Le Surround évacue la transpiration

Cette nouvelle technologie va permettre une évacuation performante de la transpiration pour que vos pieds restent au sec tout au long de votre randonnée.

goretex surround- respirant

Le test de la techno Surround sur le terrain

Le lendemain matin, il faut se lever tôt car un bus passe nous chercher et nous emmener jusqu’au départ du téléphérique. Après une bonne vingtaine de minutes de montée on atteint un premier plateau sur la station e de ski. Le panorama est superbe : il y a des nuages dans la vallée mais on se trouve bien au dessus. On voit nettement les premiers sommets caractéristiques du massif des Dolomites.

La randonnée commence depuis la zone d’arrivée du téléphérique. On est sur une station de ski donc il suffit de remonter les pentes des pistes de ski. Par endroit ça monte pas mal mais ce n’est jamais difficile. Il est assez tôt mais il fait déjà chaud, beaucoup plus chaud que ce qu’on a d’habitude en octobre. C’est parfait pour tester la respirabilité des chaussures. D’habitude, j’ai les pieds qui chauffent très vite et transpirent beaucoup, on va voir comment ça se passe et si je vais avoir des ampoules. Il ne faut pas oublier que les chaussures sont neuves.

On marche assez vite même s’il y a beaucoup de monde et par moment je cours un peu pour m’éloigner des gens et prendre des photos des randonneurs qui participent à la journée. Nous sommes accompagnés par des personnalités du monde de la montagne : il y a Hervé Barmasse, Peter Habeler et Mark Inglis par exemple. Des alpinistes reconnus dans le monde de la montagne. C’est la classe. En plus ils sont super sympas et très accessibles. Encore plus la classe !

On arrive rapidement au premier refuge dans lequel on va manger un plat typique du coin : des saucisses blanches avec de la moutarde et un pain particulier. Quand on voit le plat, ce n’est pas très appétissant mais finalement c’est très bon. Je ne vais rien laisser dans l’assiette…

Ensuite, on reprend la balade pour descendre vers un autre refuge qui n’est pas très loin et dans lequel on prendra le repas de midi. Là, je ne finirai pas le plat car je n’ai plus vraiment faim après les saucisses mais le plat de pâtes était vraiment très bon.

Ensuite, nous avons un peu de temps libre et nous avons rendez vous à 16h30 en bas du téléphérique. Je laisse donc mes compagnons de randonnée se reposer et discuter tranquillement pendant que je vais tester les chaussures de manière un peu plus poussée. Un petit footing en montée (avec une alternance de marche et de footing tranquille) puis une bonne descente en courant en pleine après midi, rien de mieux pour tester ces chaussures.

Quelques mots tout d’abord sur cette paire de chaussures Mammut : ce sont des chaussures tige basse avec une semelle vraiment très très souple. Elles sont donc plutôt orienté randonnée facile ou fast-hiking. Sur le dessus du pied, pas du tout de protection, on est vraiment très proche d’une chaussure de trail. C’est comme ça que j’aime les chaussures tige basse (semelle très souple et chaussure assez fine et réactive) donc c’est parfait pour moi. En plus, le design est plutôt réussi donc c’est du tout bon. Mais là, on parle de la chaussure de Mammut, nous ce qui nous intéresse c’est plutôt de savoir si la technologie Surround mise au point par GoreTex est efficace.

Et là, je dois bien reconnaitre qu’ils ont bien réussi leur coup : j’ai transpiré comme d’habitude mais je n’ai pas eu cette sensation de chaleur aux pieds que je peux avoir avec d’autres chaussures tige basse en GoreTex classique. J’étais vraiment très surpris de voir les chaussettes à peine humide après la descente en courant. Pas d’ampoule non plus sous le pied, à peine un petit échauffement sur le dessus d’orteil mais je pense que c’est parce que je suis obligé de serrer très fort devant à cause de mes pieds assez fin. L’évacuation de la transpiration semble donc fonctionner parfaitement même pour moi qui ai les pieds qui chauffent beaucoup.

En ce qui concerne la protection contre l’eau, on a fait un test tout simple : marcher dans l’eau, laisser l’eau recouvrir la chaussure (oui oui même le dessus, jusqu’à la limite de la cheville) et attendre un petit peu. Le pied se refroidit au contact de l’eau mais quand on sort de l’eau on voit bien que l’eau s’évacue mais que l’intérieur de la chaussure est restée bien au sec. Il suffit de passer la main dans la chaussure pour vérifier que tout est bien sec. C’est parfait.

A noter aussi que lorsque je suis rentré le soir j’avais les chaussettes un peu humides (mais bien moins que d’habitude) et que le temps que je prenne une douche rapide, j’ai pu remettre les chaussures dont l’intérieur était tout à fait sec. La chaussure sèche donc très rapidement même si elle est rendue un peu humide par les chaussettes.

Au final, une très bonne journée de randonnée pour un test qui nous a donné entière satisfaction. La technologie Surround a l’air de très bien fonctionner avec une très bonne évacuation de la transpiration et une bonne étanchéité puisqu’on a pu mettre les pieds dans l’eau sans se mouiller. Je continuerai les tests à l’occasion de plusieurs autres randonnées pour voir si je suis toujours aussi content de ce GoreTex Surround.

Quelques photos de la journée

ims-brixen-2014-01

ims-brixen-2014-02

ims-brixen-2014-03

ims-brixen-2014-04 ims-brixen-2014-05

ims-brixen-2014-06

ims-brixen-2014-08

ims-brixen-2014-09 ims-brixen-2014-10 ims-brixen-2014-11 randonnee-brixen-0

randonnee-brixen-01 randonnee-brixen-02

randonnee-brixen-03

randonnee-brixen-04

test-goretex-surround-01

test-goretex-surround-02

test-goretex-surround-03

test-goretex-surround-04 test-goretex-surround-05 test-goretex-surround-06

test-goretex-surround-07 test-goretex-surround-08

La vidéo de nos aventures


Voici une vidéo montée par Paul de Test Matériel Outdoor (voir le lien en début de page).

Similar Posts:

Xavier Argeles
Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J'ai fais le GR 20 en 2006 et le trek du Laugavergur en Islande en 2015. Administrateur de randozone, j'essaye de partager cette passion avec vous.
http://www.randozone.com

2 thoughts on “Surround, la nouvelle technologie de GoreTex pour les chaussures de randonnée”

  1. Bonjour,

    Merci pour cette présentation.

    Je vais aller faire des recherches de plus près pour trouver d’autres avis sur ces chaussures gore-tex mais ça m’a l’air très intéressant cette technologie Surround.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *