Doudounes pour résister au froid
Conseils Matériel

Choisir sa doudoune : en duvet ou en synthétique ?

Lorsqu’on doit acheter un vêtement pour se protéger du froid intense de l’hiver (souvent en dessous du 0°C quand on est à l’ombre le matin), on pense presque toujours à la doudoune épaisse et confortable. Le problème est que ce genre de produit est relativement épais et prendra beaucoup de place dans le sac à dos une fois qu’il fera plus chaud ou qu’on sera passé au soleil. En randonnée ou en activité plus intense (ski de randonnée, escalade) il est difficile de garder sa doudoune toute la journée à moins d’être dans un endroit où la température reste négative toute la journée.

On va donc devoir trouver un produit qui nous protège du froid tout en restant suffisamment confortable à porter en mouvement. La plupart des doudounes sont dépourvues de zips d’aérations sous les bras mais on trouve certains modèles qui en possèdent (un modèle de chez Patagonia par exemple). Par contre, on commence à trouver des doudoune légère qui ont un tissu plus fin sous les bras pour permettre une meilleure régulation de la température. Cela permet de conserver un peu plus la doudoune sur soi, même quand il commence à faire un peu chaud.

Il existe donc de nombreux modèles du plus fin et léger au plus chaud et épais. Toute la question va donc être de décider si on choisit une doudoune en duvet ou une doudoune en synthétique.

Chacun a ses avantages et ses inconvénients et le choix dépendra de votre budget et de l’activité pour laquelle vous prévoyez d’utiliser la doudoune. Si c’est pour rester au chaud au bivouac du soir, une doudoune en duvet un peu épaisse sera idéale. Pour une activité plus intense en milieu humide, il faudra peut être préférer un modèle en synthétique qui sèchera plus vite et évacuera la transpiration de manière plus rapide.

Les avantages du duvet

  • Rapports poids/gain thermique
  • Rapport volume compressé/gain thermique

Les avantages du synthétique

  • Meilleure protection thermique si la veste est mouillée ou humide
  • Prix moins élevé dans la plupart des cas à protection équivalente

Quand on choisit une doudoune en duvet il faudra aussi faire attention au rapport duvet/plumettes. Plus il y a de duvet, plus la doudoune sera chaude et gonflante mais plus le prix sera élevé. Il faudra aussi faire attention au tissu utilisé pour l’extérieur de la veste qui pourra être plus ou moins résistant et plus ou moins imperméable.

Le duvet est donc très efficace pour vous protéger du froid grâce à l’air qu’il peut emmagasiner et la veste restera assez légère par rapport à son équivalent en synthétique. Par contre, le duvet perdra son efficacité s’il est mouillé ou même humide (contrairement au synthétique) et mettra beaucoup plus longtemps à sécher.

Le Primaloft est matériau pour doudounes très utilisé par des marques comme Patagonia, Salewa ou Cimalp. J’ai eu l’occasion de tester une veste Cimalp en Primaloft One 100 grammes (le haut de gamme de Primaloft) et je peux confirmer que c’est très efficace et chaud tout en restant assez compact. J’ai aussi testé des doudounes Jack Wolfskin en synthétiques qui sont très performantes et peuvent se porter sous un veste coupe-vent. L’idéal pour les randonnées en raquettes à neige au mois de décembre quand il fait -10°C ou sur le plateau de l’Aubrac quand il fait -15° avec du vent à 60 km/h. Dans ces cas là, il vaut mieux avoir prévu du matériel de bonne qualité.

Je vous propose d’aller la page du site consacré aux doudounes et aux tests que nous avons déjà mis en ligne. Nous mettrons d’autres tests en ligne au cours des prochaines semaines.

Pour des activités intenses comme le ski de randonnée ou la cascade de glace, il peut être intéressant de trouver un compromis en utilisant un gilet sans manche en doudoune. Comme pour les gilets en polaires, cela permet de conserver la chaleur au niveau du corps tout en évacuant la transpiration de manière optimale car les bras et dessous de bras sont dégagés.

Attention aussi à bien penser à la capuche. Il y a de nombreuses doudounes qui n’ont pas de capuches et il est parfois intéressant d’avoir une bonne protection pour la tête (même si en hiver il faudra prévoir un bonnet). Certaines capuches sont prévues pour porter un casque, d’autres seront plus proches de la tête. A bien vérifier au moment du choix.

Similar Posts:

Xavier Argeles
Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J'ai fais le GR 20 en 2006 et le trek du Laugavergur en Islande en 2015. Administrateur de randozone, j'essaye de partager cette passion avec vous.
http://www.randozone.com

4 thoughts on “Choisir sa doudoune : en duvet ou en synthétique ?”

  1. Bonjour,
    a ce sujet, j’ai un vendeur d’une boutique north face qui, quand je lui ai demandé ce qu’il pensait de ce qui tenait le plus chaud et qui est le plus résistant dans le temps, pour une doudoune m’a dit que le mieux est du naturel, en plume. Que ca tient plus chaud, que ca n’égalera jamais le synthétique, mais qu’il faut que les plumes soient traitées contre l’eau, car il y en a beaucoup qui ne sont pas traitées et si l’eau rentre et l’humidité gagne les plumes, c’est compliqué à faire sécher. Je me tate encore, car ils ont deux doudounes en duvet qui me vont bien, traitées pour résister à la pluie, mais comme je n’ai pas trouvé d’avis sur internet sur ces modèles, j’hésite. Vous en avez peut être entendu parler? merci en tout cas, l’article est intéressant.

  2. Il semblerait effectivement que certains fabriquants traitent leur duvet pour résister à l’humidité et que ce soit performant. Il faudra qu’on essaye ce genre de produit pour donner notre avis. Pour l’instant j’ai testé plusieurs doudounes en synthétique et je dois avouer que c’est quand même bien performant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *