Chaussettes en kevlar
Insolite Matériel

On a essayé les chaussettes en Kevlar

Bon ok, les chaussettes ne sont pas complètement en Kevlar, mais il y a quand même une combinaison de Kevlar (50%), de polyester (32%), de Spander (8%) et de coton (10%). Ces chaussettes surfent sur la vague du barefoot et des fivefingers puisqu’on retrouve les 5 emplacements pour les doigts de pieds et la protection sous la plante du pied nous permet de marcher sans avoir peur de se couper ou de se faire mal. Attention toutefois, les chocs ne seront pas amortis puisqu’il n’y a pas vraiment de semelle. Il faudra donc y aller progressivement et ne pas partir en montagne sur des rochers directement à la première sortie.

J’ai essayé ces chaussettes dans les Pyrénées et en Gironde et sur les rochers, mes pieds ne sont pas assez habitués pour être à l’aise totalement. Par contre, je dois reconnaître que la protection est présente car malgré les rochers bien présents, ma plante de pied n’a pas souffert du tout. Par contre, quand je suis passé sur des herbes assez hautes, mes pieds étaient bien piqués car le bout des herbes passaient à travers la chaussette. Ce n’est pas une plaque qu’il y a dessous mais la matière est intégrée au tissu de la chaussettes. L’avantage est qu’on est aussi à l’aise que dans de vraies chaussettes un peu épaisse.

Chaussettes en kevlar

Je trouve que c’est une bonne manière de s’initier à la marche pieds nus tout en n’ayant pas peur de se couper ou de s’abimer la plante des pieds sur les rochers coupants. Une bonne idée même si ça fait bizarre d’avoir ça aux pieds en montagne.

Dans la forêt en Gironde, le sol étant plus « tendre » la marche est plus facile et on peut se permettre de passer dans des endroits où on ne pourrait pas aller pieds nus (au moins pas sans être habitués et avoir de la corne sous les pieds). C’est vraiment agréable.

Chaussettes en kevlar

Une bonne utilisation sera pour les entraînements de kite-surf quand on apprend à manier l’aile en bord de plage (sans la planche). Je faisais des glissades dans le sable mais j’avais toujours peur de marcher sur un bout de verre ou un coquillage coupant. Avec ce type de chaussettes, la protection sera plus grande que pieds nus.

Pour voir le site du constructeur c’est par ici

Voici la vidéo proposée sur le site du constructeur :

Similar Posts:

Xavier Argeles

Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J’ai fais le GR 20 en 2006 et le trek du Laugavergur en Islande en 2015. Administrateur de randozone, j’essaye de partager cette passion avec vous.

http://www.randozone.com

One thought on “On a essayé les chaussettes en Kevlar”

  1. Pour ma part, j’ai avancé sans faire particulièrement attention à ma démarche. On peut marcher très « en avant », comme avec de véritables feetgloves, ou un peu plus sur le talon, presque comme d’habitude. On se sent bien accompagné quelle que soit la posture choisie. Je devais me concentrer pour adopter une démarche utilisant beaucoup l’avant, qui s’avère agréable, particulièrement en montée ou sur les terrains très irréguliers. J’avais naturellement tendance à marcher quelque part entre la marche « talon » en chaussure classique et la marche pieds nus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *