Randonnée Revue de presse

On aime pas les randonneurs dans le Sarladais ?

Poteaux et panneaux sont vandalisés sur les chemins du Sarladais. Le vice-président de la Communauté de communes Michel Duclos a déposé une plainte pour tenter de mettre fin au vandalisme. Le préjudice est estimé à 10 000 euros.

Michel Duclos en a ras-le-bol. Kléber Antoine et son équipe de l’association La Main forte également. Depuis des mois, les poteaux et panneaux de fléchage installés sur les chemins de randonnée sillonnant les huit communes de l’ancienne Communauté de communes du Sarladais (CdC qui a fusionné au 1er janvier avec celle du Périgord noir) sont victimes de vandalisme.

Le vice-président de la CdC et maire de Sainte-Nathalène, Michel Duclos, en charge de ce dossier, a même décidé d’en parler aux gendarmes. « J’ai porté plainte, explique-t-il. Je ne vois pas l’intérêt d’arracher les panneaux en bord de chemin, de couper les balises à la tronçonneuse. ». Cela fait quelques mois que cela dure sur le secteur nord de l’intercommunalité.

« C’est énorme. Une centaine de poteaux ont été vandalisés sur 900, constate Kléber Antoine, animateur à l’association d’insertion La Main forte, qui a en charge la fabrication et la mise en place de ces mobiliers. Les salariés ne comprennent pas. Ils sont découragés. Ces mobiliers sont faits pour rendre service, pour être pratiques, pour permettre de suivre un balisage. Les randonneurs les suivent et ne vont pas chez les gens. Les marcheurs aiment la nature. »

Lire l’article en entier

Similar Posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *