Agence Trekking

Islande, l’île aux merveilles

Agence : Allibert Trekking

Durée : 8 jours
Prix à partir de : 645 €

Ce programme court décrit une large boucle depuis Reykjavík au sud-ouest jusqu’à Akureyri, tout au nord du pays. S’éloignant peu de la côte, il permet néanmoins de découvrir tous les types de paysages. Quelle surprise de passer en quelques kilomètres des immenses glaciers aux fjords, puis aux phénomènes volcaniques, sans parler des cascades, omniprésentes !

Le programme :

J 1/ Reykjavík
Hébergement en guest-house à Reykjavík.

J 2/Þingvellir – Geysir – Gullfoss – Hella
Récupération de la voiture de location, puis départ vers le nord-est. Premier arrêt à Þingvellir, la vallée du Parlement, incontournable haut lieu mondial, symbole et illustration de  la Démocratie avec un D majuscule, et un site superbe : un lac magnifique bordé d’un petit canyon, en fait une faille du rift dans laquelle se jette une cascade. Le site est maintenant classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Randonnée jusqu’à la cascade. Poursuite de la route jusqu’à Geysir, qui a donné son nom à toutes les fontaines de vapeur jaillissantes du monde, les geysers. Visite du site, observation des geysers et des sources chaudes. Court transfert pour Gullfoss (la puissante “cascade dorée”), le Niagara des Islandais, dont les eaux plongent dans les gorges de Hvítá (la rivière blanche). Pour ceux qui préfèrent éviter les foules, programme alternatif de toute beauté : route jusqu’à la vallée de Þjórsárdalur (à proximité du célèbre volcan Hekla, l’un des plus actifs d’Islande) et randonnée à Gjáin, un magnifique ravin à la végétation luxuriante, découverte de formations rocheuses étranges et d’une jolie cascade, Gjárfoss. Nuit à Hella ou dans les environs.
Marches ponctuelles.

J 3/ La côte du Sud : cascades de Seljalandsfoss et Skógafoss – Vík – Skaftafell
Cap vers l’est et visite des lieux classiques. Découverte des cascades de Seljalandsfoss et de Skógafoss. Visite de la presqu’île de Dyrhólaey (paysages, macareux) et du village du Vík (la plus grande colonie de sternes arctiques du pays). Arrivée en fin d’après-midi dans la région de parc national de Skaftafell. Nuit dans les environs de Skaftafell.
4 h de marche. Peu de dénivelée.

J 4/ Skaftafell : cascade de Svartifoss – lac glaciaire de Jökulsárlón – Höfn – Lónsveit – Djúpivogur
Vous êtes au pied du plus grand glacier d’Europe, le Vatnajökull. Une oasis verte de bouleaux arctiques, entourée de montagnes, coincée entre deux impressionnantes langues glaciaires, décorée de vallées colorées, de rivières, de cascades et de fleurs. Avec vue sur l’énorme plaine d’inondations noire, le Skeidarársandur ; l’inondation catastrophique de novembre 1996 causée par l’éruption sous le Vatnajökull y est passée. Randonnée jusqu’à la cascade de Svartifoss, qui franchit d’un bond de magnifiques orgues basaltiques.
A 80 kilomètres à l’est de Skaftafell se trouve le fameux lac glaciaire de Jökulsárlón. Ce grand lac, parsemé d’icebergs que vêle le glacier de Breidamerkurjökull, n’est séparé de la mer que par une bande littorale de 200 mètres de large ! En option, possibilité de faire un tour en bateau (prix indicatif : 20 €). Puis poursuite de la route vers l’est par les fjords jusqu’à Djúpivogur, à l’entrée d’un grand fjord. Nuit à Djúpivogur ou dans le fjord Berufjörður.
4 h de marche.

J 5/ Les fjords de l’Est – Egilstaðir – Möðrudalur
Au-dessus de Djúpivogur, ascension possible (conseillée par beau temps) jusqu’au sommet de Búlandstindur (1 069 m), l’un des plus hauts sommets des environs : 4 heures de marche environ. Très belle vue sur toute la région. Au fond du fjord de Berufjörður, balade jusqu’à une belle série de cascades (1 à 2 h de marche). Puis route d’Öxi, qui s’enfonce à l’intérieur du pays. Une autre  petite randonnée est possible dans la vallée de Fossárdalur, à 14 kilomètres au nord-ouest de Djúpivogur, pour aller admirer les cascades de la rivière Fossá. Enfin, route par Egilsstaðir et les hauts plateaux jusqu’à Möðrudalur.
3 à 5 h de marche suivant les cas.

J 6/ Möðrudalur-Mývatn
De Möðrudalur, route vers le nord-ouest. Peu avant Mývatn, arrêt et balade dans le site de Námaskarð et ses solfatares (marmites d’eau bouillante), dans un magnifique environnement de rhyolite colorée. Arrivée à Mývatn. ll y a tant de choses à voir ! La région de Mývatn est un rassemblement exceptionnel de nombreuses formations volcaniques. Vous découvrez entre autres le volcan de Krafla (prononcez “Krabbla”), avec ses immenses champs de lave et sa série de fissures volcaniques (il est entré neuf fois en éruption entre 1975 et 1984) ; l’énorme cratère explosif de Hverfjall ; le cratère de Víti ; le lac avec ses nombreux oiseaux ; ou encore les étranges formations rocheuses de Dimmuborgir.
4 à 5 h de marche.

J 7/ Mývatn – Akureyri – Reykjavík
Poursuite de la visite de Mývatn.  En début d’après-midi, route pour Akureyri (arrêt à la Cascade de Godafoss), puis vol du soir pour Reykjavík. Nuit en guest-house.
4 h de marche.

J 8/ Reykjavík
Transfert à l’aéroport de Keflavík.

Voir la fiche complète

Similar Posts:

One thought on “Islande, l’île aux merveilles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *