8 conseils pour réussir votre sortie en raquettes à neige

8 conseils pour réussir votre sortie en raquettes à neige

3
SHARE
Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube
Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube

La randonnée en raquettes est une activité qui présente plus de dangers qu’une simple randonnée pédestre en été. La présence de la neige, la qualité de la neige, les températures qui peuvent être très basses, la nuit qui tombe plus vite qu’en été sont des facteurs qui peuvent provoquer des problèmes. Il convient donc d’être très prudent lors d’une randonnée en raquettes et d’avoir pris quelques précautions de base.

1 – Météo et avalanches
Consultez le bulletin de prévision météorologique 08 92 68 02 XX avec XX qui est le n° du département. Consultez aussi le bulletin d’estimation des risques d’avalanches 08 92 68 10 20. Si les risques d’avalanches sont trop importants, il vaut mieux renoncer à la sortie même s’il fait très beau. Il est possible de se renseigner auprès du bureau des guides, de l’office du tourisme sur les conditions du moment (hauteurs de neige, état de la neige…). Ils sauront aussi vous conseiller selon la randonnée que vous aurez prévu.

2 – Topos guides
Consulter des topos guides ou des revues spécialisées qui vous informeront sur les risques de telle ou telle sortie. On peut s’appuyer sur les topos de ski de randonnée en prenant en compte que le retour sera beaucoup plus long qu’en ski. Attention toutefois aux circuits qui peuvent ne pas être prévus pour des raquettes mais uniquement pour les skis. Dans tous les cas, des professionnels pourront vous accompagner pour sécuriser votre randonnée. Ils pourront aussi vous donner des renseignements que vous ne trouverez peut être pas dans les guides ou sur internet.

3 – Soyez bien préparés
La randonnée en raquettes est plus difficile qu’une randonnée pédestre à cause du poids des raquettes, du poids de la neige quand elle est poudreuse et du poids du sac qui sera en général plus lourd en hiver qu’en été (le matériel à prévoir est en général plus lourd en hiver). Il est donc important d’être suffisament préparé physiquement et d’adapter l’objectif à votre condition physique du moment.

Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube
Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube

4 – Anticiper la durée de la randonnée
Il est important de savoir combien de temps va durer la randonnée et de connaître le dénivelé positif et négatif qu’il faudra parcourir. Selon l’état de la neige il sera plus ou moins difficile d’avancer. Sur de la neige très dure, on peut marcher sans les raquettes (qui seront sur le sac) et aller aussi vite que sur un sentier. Mais en cas de poudreuse, la progression sera plus difficile et la randonnée pourra durer beaucoup plus longtemps. Il est donc indispensable de prévoir une marge de manoeuvre assez importante. De la même manière, la neige va évoluer au cours de la journée et pourra ralentir la progression seulement au retour. Il faudra donc partir relativement tôt et prévoir de rentrer bien avant la nuit pour garder de la sécurité.

5 – Ne pas partir seul
Il est déconseillé de partir en randonnée en raquettes tout seul. Il faudra aussi prévenir quelqu’un de votre destination, de votre itinéraire ainsi que l’heure de retour prévue. Ces conseils sont les mêmes que pour une randonné d’été.

Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube
Randonnée raquettes au refuge des Oulettes de Gaube

6 – Vérifiez votre matériel
Vos chaussures doivent être imperméables et chaudes pour ne pas vous mettre en difficulté. Des guêtres pourront être intéressantes en cas de neige très poudreuse. Vérifiez votre système de fixation avant de partir pour éviter les mauvaises surprises. Prévoir de la cordelette pour faire un réparation de fortune en cas de besoin. Voir une liste du matériel pour une randonnée en raquettes.

7 – Dans le sac à dos
Prévoyez des vêtements chauds quelque soit la météo ainsi que des gants, bonnets, coupe-vent… Il faudra aussi prendre une ou deux couvertures de survie, de quoi manger et boire, un téléphone portable (même s’il ne passe pas partout) et une carte détaillée de la région.

8 – Matériel
Même s’ils ne sont pas indispensables, les bâtons télescopiques peuvent être très utiles. La carte au 1/25000 devra être dans une housse pour ne pas se mouiller. Pensez aussi à prendre un altimètre, une boussole et un gps avec des piles neuves (les piles s’usent plus vite quand il fait froid).

Similar Posts:

3 COMMENTS

  1. Bonjour je suis moi même passionne de raquette je vous invite a visite mon blog sur canalblog raquette passion.
    Amicalement

    Phil.

LEAVE A REPLY