Trekking

Préparer et réussir son trek

Cette page est en cours de réécriture. Merci de votre compréhension.

La préparation d’un trek n’est pas une chose facile surtout si c’est le premier. Le choix de l’équipement est important mais la préparation physique l’est presque tout autant. Voici nos conseils.

Bien choisir son premier trek

Pas la peine de partir très loin pour votre premier trek. Une randonnée de 2 ou 3 jours suffira amplement et permettra de ne pas vous dégouter à vie. Il vaut mieux aussi éviter de prévoir trop de dénivelé pour une première fois, donc on évite le GR20 par exemple. Des itinéraires sympas sont possibles en Corse comme les Mare e Monti sur quelques jours. On peut aussi faire des parties du GR 10 ou des treks dans les Cévennes. Le tout est de choisir un itinéraire facile pour tester votre matériel et votre facilité à dormir dans la tente ou dans les refuges (n’oublez pas les boules quiès)

Trek en autonomie ou trek accompagné

Pour un premier trek, vous pouvez aussi choisir de partir avec une agence spécialisée dans la randonnée comme La Balalguère. Le gros avantage, c’est que vous vous laissez guider et que vous ne portez en général que vos affaires de la journée. Vos affaires et le matériel de bivouac est convoyé par l’agence ou vous dormez dans les refuges. Cela vous permet de voir comment cela se passe sur plusieurs jours de randonnée, avec un sac relativement léger et des nuits en bivouac ou en refuge.

En autonomie, il faudra être plus prévoyant car il faut porter la nouriture pour le trek complet, le matériel pour dormir et préparer à manger… Tout cela peut peser assez lourd donc il faut avoir l’habitude de le porter sur plusieurs jours. L’entraînement est donc conseillé. On peut par exemple tester sur un week end pour voir ce qu’il faut optimiser ou ce qui n’est pas indispensable.

L’équipement pour un trek réussi

Le choix de l’équipement est vraiment une chose à ne pas prendre à la légère (c’est le cas de le dire). Lors de mon premier trek, nous étions beaucoup trop chargés avec du matériel peu adapté et cela a été assez difficile (mais tellement sympa). Avec l’expérience, on sait optimiser le contenu de son sac et après quelques années on a du matériel léger et résistant. Du coup, le sac est beaucoup plus léger et permet de partir plus longtemps.

Le bon sac à dos

Le sac à dos est une des choses à choisir avec soin. Il ne faut pas forcément prendre le sac le plus léger possible car sur un trek en autonomie, le confort de portage est très important. Un sac un peu plus lourd mais plus rigide avec une ceinture lombaire très confortable sera certainement un peu plus lourd mais bien plus agréable à la longue si vous devez porter du poids.

Les bâtons de randonnée

Les bâtons peuvent aussi être utiles pour soulager vos genous et pour les passages dangereux où l’équilibre est primordial. Le poids du sac à dos impose un très bon équilibre pour ne pas forcer le dos. Il y a un article entier sur les bâtons de randonnée, je vous laisse le consulter.

Vous pouvez aussi consulter notre guide de la randonnée pédestre.

Xavier Argeles
Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J'ai fais mon premier trek de 3 jours dans les Pyrénées en 1995. Et ensuite je n'ai pas arrêté de faire des randonnées et des treks. J'ai aussi fais le GR 20 en 2006, le trek du Laugavegur en Islande en 2015, un trek au Pérou à plus de 5000 mètres en 2018 en un trek d'une semaine dans le désert de Mauritanie. Administrateur de randozone, j'essaye de partager cette passion avec vous.
http://www.randozone.com

One thought on “Préparer et réussir son trek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.