Environnement

Ours : sa réintroduction dans les Pyrénées fait couler de l’encre

lindependant.com – Arrivé à son terme le 31 décembre, le Plan de restauration de l’ours brun dans les Pyrénées n’a pas été reconduit. Ses défenseurs, regroupés en Coordination, ont lancé une pétition nationale, et un appel du pied au gouvernement, pour sa réhabilitation.

Placé au coeur d’une nouvelle polémique – attisée récemment lors d’une manifestation, à Tarbes, entre pro et anti ours -, le plantigrade est devenu, bien malgré lui, la cible de moultes critiques, quelles soient verbales ou écrites. Mais il est aussi l’objet d’une mobilisation sans précédent. Mais quoi qu’en disent et pensent ceux qui s’en méfient, au sein des Pyrénées l’ours se trouve tout en haut de la chaîne animale et, comme le souligne l’un de ses plus fervents défenseurs, Antoine Glory : « s’il lui arrive de commettre des actes de prédation, c’est uniquement pour se nourrir : il n’attaque jamais gratuitement. Je rappelle par ailleurs que l’ours est omnivore et se nourrit à 71 % de végétaux et de baies. Il complète son alimentation par des insectes : abeilles, fourmis et seule l’opportunité, comme je l’ai précisé plus haut, lui fait dévorer des charognes qu’il trouve sur son chemin ».

Lire l’article en entier

A lire aussi : Tarbes: éleveurs, chasseurs et élus disent « non à l’ours » dans les Pyrénées

Similar Posts:

Xavier Argeles

Je fais des randonnées depuis 1995 en France et partout dans le monde. J’ai fais le GR 20 en 2006 et le trek du Laugavergur en Islande en 2015. Administrateur de randozone, j’essaye de partager cette passion avec vous.

http://www.randozone.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *